Aide

L’étude COVID-19 avec CanPath

Quelles sont les initiatives de recherche de CanPath sur la COVID-19 ?

• Questionnaire sur la COVID-19 administré à la cohorte des 330 000 participants de CanPath
• Étude de séroprévalence (anticorps) financée par les IRSC (Instituts de recherche en santé du Canada) et le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (CITF) auprès de 3000 participants sélectionnés au hasard
• Étude de séroprévalence (anticorps) financée par le CITF auprès de 20 000 participants dans des populations à haut risque d’exposition à la COVID-19

Qu’est-ce que l’étude sur les anticorps à la COVID-19 de CanPath ?

La COVID-19 est un défi de santé publique sans précédent, et il est important que les scientifiques et les décideurs comprennent à quel point cette maladie est répandue parmi le grand public. Cette étude vise à découvrir combien de Canadiens ont développé des anticorps contre le virus SRAS-CoV-2, qui cause la COVID-19, en mesurant les anticorps à partir d’un microéchantillon de sang prélevé. L’étude comprend également un questionnaire renfermant des questions sur les symptômes que vous avez pu ressentir, les tests, les traitements, ainsi que la façon dont la pandémie et les exigences de distanciation physique ont affecté votre vie quotidienne et votre bien-être. Nous poserons également des questions sur l’accès aux vaccins, et si vous avez reçu un vaccin contre la COVID-19. Cette étude permettra de saisir des données importantes qui aideront les chercheurs travaillant à des projets liés à la pandémie de COVID 19. Ces données pourront également être utilisées conjointement avec les données de questionnaires et les échantillons biologiques que vous nous avez fournis dans le passé.Toutes les cohortes régionales du Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath, anciennement appelé le Projet de Partenariat canadien Espoir pour demain) participent à cette étude. Cela inclut La VOIE atlantique, CARTaGENE (Québec), l’Étude sur la santé Ontario, le projet Alberta Tomorrow, le projet Manitoba Tomorrow et le projet BC Generations.

Qui peut participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19 ?

Seuls les participants actuels de CanPath et de ses cohortes régionales sont invités à contribuer à cette étude. Les participants recevront des communications directement de leur cohorte régionale s’ils sont invités à participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19.

Puis-je participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19 si j’ai reçu un vaccin contre la COVID-19 ?

Oui. Si vous avez reçu une invitation à participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19 de votre cohorte régionale, vous pouvez participer, que vous ayez ou non reçu un vaccin contre la COVID-19. Le questionnaire vous demandera si vous avez reçu un vaccin contre la COVID-19 et ce renseignement sera couplé à votre microéchantillon de sang.

Puis-je participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19 si je n’ai pas eu la COVID-19 ?

Oui. Si vous avez reçu une invitation à participer à l’étude sur les anticorps à la COVID-19 de votre cohorte régionale, vous pouvez participer, que vous ayez ou non reçu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Le questionnaire vous demandera si vous avez été testé pour la COVID-19 et quels ont été les résultats, et ces renseignements seront couplés à votre microéchantillon de sang.

Qu’est-ce qu’un microéchantillon de sang ?

Un microéchantillon de sang est un processus au cours duquel quelques gouttes de sang sont recueillies sur un morceau de papier filtre et séchées. Dans cette étude, le sang sera prélevé par une piqûre au doigt.

Pourquoi me demande-t-on de donner un microéchantillon de sang ?

Votre microéchantillon de sang sera utilisé pour effectuer un test sérologique, également appelé test de dépistage d’anticorps.

Qu’est-ce qu’un test sérologique ou d’anticorps ?

Les tests sérologiques ne détectent pas le virus SARS-CoV-2 (qui cause la COVID-19) lui-même. Ils détectent plutôt les anticorps que votre système immunitaire produit en réponse à une infection. Les tests sérologiques sont également appelés tests d’anticorps.
La réponse immunitaire à un virus implique la création de différents types d’anticorps produits à différents stades d’une infection :
1. Les premiers anticorps, appelés anticorps IgM, fournissent la première indication de la réponse du corps à une infection. Ces anticorps ne sont pas aussi spécifiques et ne durent généralement pas aussi longtemps, donc l’interprétation de leur signification nécessite une expérience clinique.
2. Les anticorps IgG sont spécifiques à un virus, tel que le virus SARS-CoV-2. Les premiers résultats de la recherche suggèrent que ces anticorps peuvent être détectés de manière fiable 14 jours après qu’une personne a été infectée à la COVID-19.
CanPath testera des microéchantillons de sang séché prélevés sur des participants pour des anticorps IgG spécifiques au SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19.
La relation entre les anticorps et l’immunité à une infection par le SRAS-CoV-2 est encore inconnue. On ne sait pas si les personnes porteuses d’anticorps sont immunisées contre une réinfection ou si elles sont encore infectieuses pour les autres.
Les anticorps sont présents pendant une période indéterminée après la fin d’une infection.
Les études sérologiques, comme celle-ci, visent à étudier sur ces inconnues afin d’acquérir une meilleure compréhension de la COVID-19 et de déterminer comment les Canadiens et les responsables de la santé publique peuvent le mieux réagir et gérer la menace que pose le virus au sein de notre population.

Quand puis-je m’attendre à recevoir les résultats du test d’anticorps de mon microéchantillon de sang ?

Les participants à l’étude peuvent s’attendre à recevoir les résultats du test d’anticorps de leur microéchantillon de sang environ trois mois après avoir déposé leur échantillon sanguin dans une boîte aux lettres de Postes Canada.

Quand cette étude se déroulera-t-elle ?

Les microéchantillons de sang seront prélevés sur les participants entre décembre 2020 et juin 2021. Pour les personnes sélectionnées pour participer à l’étude de séroprévalence financée par les IRSC, un deuxième et un troisième échantillon sanguin seront prélevés 6 et 12 mois après la collecte du premier échantillon.

Pourquoi CanPath, qui est une étude sur le cancer et les maladies chroniques, participe-t-il à la recherche sur la COVID-19 ?

Cette étude sérologique vise à découvrir combien de Canadiens ont développé des anticorps contre le virus SRAS-CoV-2, qui cause la COVID-19. Les résultats de cette étude montreront qui a été exposé au virus, quels facteurs de risque affectent l’exposition et pourquoi différents systèmes immunitaires réagissent-ils différemment au virus.
En plus de comprendre les effets directs sur la santé d’une infection à la COVID-19, nous observons des indices croissants de l’existence possible de liens entre les maladies infectieuses (causées par des virus et des bactéries) et les maladies chroniques non infectieuses (comme le diabète, la maladie cardiovasculaire et les cancers). Nous espérons que la comparaison des résultats de notre étude avec des données sur les facteurs associés à la santé et au mode de vie aidera à déterminer si une infection au coronavirus peut avoir des effets à long terme sur les maladies chroniques.
En tant qu’étude longitudinale menée auprès de participants sur une période allant jusqu’à 50 ans, CanPath (et ses cohortes régionales) sont particulièrement bien placées pour étudier les effets à long terme de laCOVID-19 sur les Canadiens.

Est-ce que je ne viens pas de terminer une étude CanPath sur la COVID-19 ?

Oui. Près de 100 000 participants à CanPath et aux cohortes régionales ont répondu au questionnaire CanPath COVID-19. Merci ! Les renseignements recueillis grâce à ce questionnaire fournissent aux chercheurs et aux professionnels de la santé publique des renseignements précieux concernant les effets de la pandémie sur la santé et le bien-être des Canadiens. Cela les aidera à comprendre la meilleure façon de répondre à la pandémie actuelle de COVID-19 à mesure qu’elle évolue et éclairera également les futures réponses à la pandémie.
Aujourd’hui, CanPath et ses cohortes régionales entreprennent une nouvelle étude sur les anticorps à la COVID-19 pour découvrir quels Canadiens ont développé des anticorps contre le virus SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19. Cette étude vise à découvrir qui a été exposé au virus, quels facteurs de risque affectent l’exposition et pourquoi les systèmes immunitaires réagissent différemment au virus.
Cette nouvelle étude s’appuie sur l’information déjà recueillie dans le précédent questionnaire sur la COVID-19, y compris les sources potentielles d’exposition au virus, telles que celles rencontrées par les travailleurs de la santé.

Qui verra les résultats de l’analyse de mon microéchantillon de sang ?

Les résultats du test sérologique (anticorps) obtenu à partir de votre microéchantillon de sang et toute autre mesure liée à la santé seront conservés dans la base de données de CARTaGENE et dans la base de données nationale de CanPath. Vos renseignements personnels seront conservés dans une base de données distincte des données de l’étude et des tests sérologiques (d’anticorps), et ne seront accessibles qu’à quelques membres du personnel de la cohorte régionale. Une « clé » reliant vos renseignements personnels à votre code unique sera conservée dans un endroit physique distinct et verrouillé, accessible uniquement par le coordonnateur de la cohorte. Aucune information susceptible de vous identifier directement ne sera conservée dans les bases de données de CanPath.
Certaines données du questionnaire qui ont été codées et anonymisées et les résultats des tests d’anticorps seront également partagés avec le Groupe de travail sur l’immunité face à la COVID-19 (CITF), qui finance l’étude. Le CITF ne sera pas en mesure de relier vos données à vous en tant qu’individu.

Comment ma vie privée est-elle protégée ?

Vos données seront protégées par les mesures de sécurité actuelles. Ces mesures de sécurité comprennent le stockage de vos renseignements personnels et des données de l’étude dans des installations distinctes, l’attribution d’un numéro de code unique aux renseignements d’identification et la divulgation de données codées seulement aux chercheurs.

Comment mon échantillon de sang sera-t-il utilisé ?

Le microéchantillon de sang que vous fournissez sera soumis à un test de dépistage d’anticorps contre la COVID-19. Une fois l’analyse en laboratoire terminée, votre échantillon sera renvoyé pour être stocké de manière sécurisée par votre cohorte régionale. Votre échantillon pourrait être utilisé dans l’avenir par des chercheurs agréés pour d’autres recherches sur la santé, tout comme les échantillons biologiques fournis par certains participants lorsqu’ils se sont inscrits à l’étude.

Puis-je participer à plus d’une étude de recherche COVID-19 ?

Vous pouvez participer à l’étude CanPath sur les anticorps à la COVID-19 même si vous participez à d’autres études de recherche sur la COVID-19.

Si mon échantillon est positif pour les anticorps à la COVID-19, dois-je m’auto-isoler ou me faire tester pour la COVID-19 ?

Non. Bien que les anticorps indiquent que vous avez été infecté/e par la COVID-19 à un moment donné dans le passé, ce n’est pas une indication d’une infection actuelle à la COVID-19. Si vous présentez des symptômes de la COVID-19 non expliqués par d’autres problèmes de santé, veuillez contacter votre fournisseur de soins de santé habituel.
Si vous pensez avoir été exposé/e à la COVID-19 et qu’on vous a dit de vous auto-isoler, veuillez attendre la fin de cette période d’isolement pour participer à notre étude.

Si je suis informé/e que mon échantillon est positif pour les anticorps, cela signifie-t-il que je n’ai plus besoin de pratiquer des mesures de protection (c.-à-d., distanciation physique, lavage des mains, port du masque) ?

À l’heure actuelle, on ne sait pas combien de temps peuvent durer les anticorps à la COVID-19, ou si le fait d’avoir des anticorps à la suite d' une infection antérieure offre une immunité contre de futures infections à la COVID-19. Il est donc important que vous continuiez à pratiquer les mesures de protection (distanciation physique, lavage des mains, port du masque, etc.) et à suivre les directives de la santé publique.

Si mon échantillon est positif pour les anticorps, combien de temps ces anticorps dureront-ils ?

Cela est encore inconnu. Votre participation à la présente étude est importante afin que nous puissions en apprendre davantage sur les infections, les anticorps et l’immunité à la COVID-19.

Le test d’anticorps détectera-t-il les anticorps aux nouveaux variants de la COVID-19 ?

Oui. Le virus SARS-CoV-2, qui cause la COVID-19, a muté en plusieurs variants différents à travers le monde. Le laboratoire qui effectue nos tests d’anticorps continue de surveiller les nouveaux variants détectés et, au besoin, le test sera adapté pour capter les anticorps contre les variants du virus. Les résultats du test CanPath que vous recevrez rapporteront les anticorps résultant d’une infection antérieure à la COVID-19, mais ne préciseront pas le variant.

Qui finance l’Étude sur les anticorps à la COVID-19 de CanPath ?

L’Étude sur les anticorps à la COVID-19 de CanPath est financée par le gouvernement du Canada, par l’entremise du Groupe de travail canadien sur l’immunité face à la COVID-19 et par les Instituts de recherche en santé du Canada. CanPath reçoit un financement national du Partenariat canadien contre le cancer.

Les résultats des tests d’anticorps seront-ils communiqués aux participants? Quels résultats recevront les participants ?

Oui, nous vous communiquerons les résultats de votre test d’anticorps à la COVID-19. La transmission des résultats du test pourrait prendre jusqu’à trois mois. Vous serez contacté(e) par le personnel de votre cohorte régionale.

Vous recevrez l’un de quatre résultats possibles : un résultat positif confirmant qu’il y a des anticorps à la COVID-19 dans votre sang, un résultat négatif indiquant qu’il n’y a pas d’anticorps à la COVID-19 dans votre sang, un résultat non concluants indiquant qu’il y a certains anticorps à la COVID-19 dans votre sang mais ils n'ont pas atteint le niveau d'anticorps requis pour qu’un résultat positif soit confirmé, ou un résultat de défaillance technique indiquant qu’une erreur s’est produite avec l’échantillon ou l’analyse et le laboratoire n’a pas pu déterminer si des anticorps à la COVID-19 étaient présents.

Les anticorps testés dans cette étude deviennent détectables environ 10 à 14 jours après une infection. Veuillez consulter votre professionnel de la santé si vous avez des questions sur les résultats de l’analyse de votre microéchantillon de sang.

Le test peut-il détecter des anticorps d’un vaccin contre la COVID-19? Le test peut-il différencier les anticorps provenant d’une exposition à la COVID-19 des anticorps provenant du vaccin?

Le test d’anticorps peut détecter des anticorps développés après avoir reçu un vaccin contre la COVID-19. Les résultats que vous recevez ne pourront faire la différence entre les anticorps résultant d’une infection à la COVID-19 et ceux qui pourraient provenir d’un vaccin contre la COVID-19. L’information sur les anticorps et les vaccins contre la COVID-19 évolue rapidement. La présente étude vise à aider à répondre à des questions sur les anticorps et l’immunité à la COVID-19. En participant à l’étude, vous nous aiderez à répondre à certaines de ces questions très pertinentes.

Comment dois-je procéder pour le microéchantillon de sang ?

Les instructions pour prélever le microéchantillon de sang seront fournies dans la trousse postée et se trouvent aussi en ligne à https://www.youtube.com/watch?v=F2R1GU2UUYE

Je n’ai pas reçu / J’ai perdu ma trousse de prélèvement d’un échantillon de sang. Pouvez-vous m’en envoyer une autre ?

Pour toute question concernant votre trousse, veuillez nous contacter en cliquant ici.

Si j’ai été adéquatement protégé contre la COVID-19 mais que mon échantillon est négatif pour les anticorps, cela signifie-t-il que mon vaccin n’a pas fonctionné ?

Non. Les résultats du test que vous recevez ne rapporteront que les anticorps provenant d’une infection antérieure à la COVID-19. Les résultats ne rapporteront pas les anticorps résultant d’un vaccin contre la COVID-19. Si vous avez reçu un vaccin contre la COVID-19, vous pouvez avoir développé des anticorps non signalés par ce test.

Est-il toujours nécessaire que je sois vacciné/e puisque mon test pour les anticorps à la COVID-19 a produit un résultat positif?

Oui. Si vous avez reçu un test positif pour les anticorps à la COVID-19, vous devriez quand même vous faire vacciner. À ce stade, les experts ne savent pas combien de temps une personne peut être protégée contre le risque d’être à nouveau malade suite à une infection à la COVID-19.

Que devrais-je faire si j’ai des questions au sujet de mes résultats?

Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel si vous avez des questions au sujet des résultats de l’analyse de votre microéchantillon de sang. Veuillez noter que ces résultats sont destinés à des fins de recherche uniquement et ne devraient pas vous inciter à changer les mesures de précaution que vous prenez contre la COVID-19.

Portail des Participants de CARTaGENE

Comment accéder au questionnaire de santé? Comment modifier mes réponses?

Pour accéder au questionnaire de suivi sur la santé, connectez-vous et cliquez sur le bouton vert « Questionnaire de suivi de santé » qui se trouve dans le haut de la page.
Dès la confirmation de votre inscription au portail, vous pouvez accéder au questionnaire en tout temps et faire des changements à vos réponses. Toutefois, une fois que vous avez soumis votre questionnaire vous ne pouvez plus le modifier.

Je ne souhaite plus recevoir d’infolettres de CARTaGENE, comment faire?

Si vous ne désirez plus recevoir d’infolettre de la part de CARTaGENE, connectez-vous au portail, cliquez sur le menu déroulant (flèche vers le bas) du bouton bleu situé en haut à droite. Cliquez ensuite sur « Mon profil » et au bas de la page, vous trouverez la section « Préférences » où vous pourrez choisir les options qui vous conviennent.

Je souhaite changer mon nom, ma date de naissance ou mon sexe sur le portail de CARTaGENE, comment faire?

Vous ne pouvez PAS changer vous-même votre nom, votre date de naissance ou votre sexe qui apparaissent sur le portail de CARTaGENE. Pour faire un changement, vous devez joindre l'Unité CAG-CHUSJ au 1-877-263-2360. Une confirmation verbale du changement vous sera demandée suite à une vérification de votre identité.

Mon adresse courriel ne fonctionne pas, que faire?

Lorsque vous vous connectez pour la première fois sur le portail, vous devez utiliser l’adresse courriel que vous avez transmise à CARTaGENE lors de votre participation initiale. Si vous n’arrivez toujours pas à vous connecter, veuillez appeler l'Unité CAG-CHUSJ au 1-877-263-2360.

Je n’ai pas reçu de courriel de validation lors de mon inscription au portail, que faire?

Suite à votre première connexion sur le portail, vous devriez recevoir un courriel de validation s’assurant que l’adresse courriel est toujours valide. Si vous n’avez pas reçu le courriel de validation, vous pouvez : - Vérifier les pourriels de votre boîte courriel (aussi appelés « junk », « indésirables »); - Demander d’envoyer de nouveau le courriel de validation depuis la page de connexion; - Contacter l'Unité CaG-CHU Sainte-Justine au 1-877-263-2360.

Je souhaite changer mes coordonnées (courriel, adresse, téléphone, mot de passe), comment faire?

Suite à votre première connexion sur le portail, vous serez en mesure de modifier votre adresse, numéro de téléphone, courriel et mot de passe. Pour modifier votre : • Courriel : Une fois connecté, cliquez sur le menu déroulant (flèche vers le bas) du bouton bleu situé en haut à droite et cliquez ensuite sur « Modifier adresse courriel ». Écrire votre nouvelle adresse courriel dans la boîte. Mémorisez ce courriel, il est le seul moyen de vous connecter au portail. • Mot de passe : Une fois connecté, cliquez sur le menu déroulant (flèche vers le bas) du bouton bleu situé en haut à droite et cliquez ensuite sur « Modifier mot de passe ». Écrire votre mot de passe actuel et nouveau mot de passe dans les boîtes correspondantes. Mémorisez bien votre nouveau de passe. • Adresse postale et numéro de téléphone : Une fois connecté, cliquez sur le menu déroulant (flèche vers le bas) du bouton bleu situé en haut à droite et cliquez ensuite sur « Mon profil ». Vous pouvez modifier vos coordonnées dans la section « Informations de contact ». Cliquez sur le bouton vert « Enregistrer » au bas de la page. Pour plus d’information, veuillez consulter le guide d’utilisation.

J’ai des difficultés avec le portail, comment obtenir de l’aide?

Ce guide d’utilisation vous aidera à utiliser le portail. Dans le cas où vous auriez malgré tout de la difficulté à utiliser le portail, vous pouvez contacter l'Unité CAG-CHUSJ au 1-877-263-2360.

Je viens d'être invité pour une nouvelle étude. Comment faire pour participer ?

Ce guide d’utilisation vous aidera à accéder aux études auxquelles vous êtes invités. Dans le cas où vous auriez malgré tout de la difficulté, vous pouvez contacter l'Unité CAG-CHUSJ au 1-877-263-2360.

Accès aux données et confidentialité

Combien de temps CARTaGENE conserve les données?

CARTaGENE conservera les données aussi longtemps que le projet existera. Advenant le décès d’un participant, ceci n’entraîne pas son retrait de CARTaGENE, à moins d’instructions claires à cet effet dans son testament.

Qui a accès aux données?

CARTaGENE est conçue de façon à ne pas permettre l’accès aux données par les assureurs et employeurs. Seulement les chercheurs ayant reçu les approbations scientifiques et éthiques peuvent avoir accès aux données.

De plus, les données des participants sont protégées par des codes afin d’assurer leur confidentialité. CARTaGENE possède des mécanismes et une architecture de sécurité informatique robuste, qui respectent les normes et standards internationaux sur les meilleures pratiques de sécurité informatique. De même, les échantillons se trouvant dans la biobanque seront protégés par des systèmes mécaniques et électroniques contre les utilisations non autorisées. Les employés de CARTaGENE et de la biobanque ont signé des engagements de confidentialité.

Questions générales à propos de votre participation

Suis-je libre de participer?

Vous êtes libre de participer aux enquêtes de suivi et à toute autre étude pour laquelle vous aurez été invité à participer. Vous pouvez en tout temps demander à ce que votre nom soit retiré de la liste d’inscrits sur le portail participants sans que cela n’implique une destruction des données et des échantillons biologiques recueillis à votre sujet depuis le début de votre participation à CARTaGENE. Si votre nom est retiré du portail participants, vous ne recevrez plus d’invitations de la part de CARTaGENE pour participer aux enquêtes de suivi de l’état de santé ou à toutes autres études d’intérêt.

Je ne souhaite plus participer à CARTaGENE, comment faire?

Vous pouvez en tout temps demander à ce que votre nom soit retiré de la liste d’inscrits sur le portail participants. Si votre nom est retiré du portail participants, vous ne pourrez plus vous connecter au portail et vous ne recevrez plus d’invitations de la part de CARTaGENE pour participer aux enquêtes de suivi de l’état de santé ou à toute autre étude d’intérêt.
Vous pouvez également, en tout temps, demander la destruction des informations et des échantillons biologiques recueillis depuis le début de votre participation à CARTaGENE.
Pour toute demande de retrait, il suffit de communiquer, sans frais, avec l’Unité CaG-CHUSJ au : 1-877-263-2360.

Quels sont les bénéfices pour le participant?

Il n’y a aucun bénéfice direct pour les participants. Toutefois, la participation à CARTaGENE permet d’améliorer les connaissances en santé grâce aux études effectuées avec les données et les échantillons de CARTaGENE.

Quels sont les inconvénients et risques liés à CARTaGENE?

Le principal inconvénient lié à la participation au suivi de santé de CARTaGENE est le temps consacré à remplir les différents questionnaires.
Compte tenu des mesures prises par CARTaGENE pour protéger la confidentialité des données, les risques pour la sécurité ou la vie privée sont minimisés.

Français